Bêtes, bois, lieux

Suivre les forestiers, les naturalistes, les chasseurs, les agriculteurs et les bergers. Remonter les coulées jusqu’aux couchettes.
Se demander qui parle à qui.
Épier les oiseaux comme on regarde des enfants qui s’égayent, les connaître tous par leurs prénoms.
Voir le paysage changer comme le visage d’une amie qui vieillit avec moi. Éduquer l’attention
Rencontrer le clan.

« On aime bien être dans les bois; c’est notre milieu la forêt,
on y est toute l’année. »

« Je ne comprends pas toujours ce qu’ils me disent mais on s’entend bien; surtout dans le silence. »

«C’est comme un sport de glisse, une sensation très particulière»

« Je passe plus de temps avec eux qu’avec des gens.»

«Je ne sais pas pourquoi un fossé s’est creusé entre nous C’est un état d’esprit»

« Je ressens le troupeau comme si c’était

les doigts de ma main posés sur la montagne. »